Réalité augmentée : une nouvelle valeur ajoutée pour la supervision de chantier

03 May 2022

Et comment réduit-elle les risques des projets et les coûts de planification ? Nous avons rencontré Vincent Doré, responsable du numérique et des données chez Tractebel, pour découvrir ce qu'est la réalité augmentée (RA) et les avantages sans précédent que cette technologie apporte au suivi de chantier.Qu'est-ce que la réalité augmentée ?

Vous vous souvenez de l'engouement pour Pokémon Go ? Lorsque les personnes passaient la majeure partie de 2016 à attraper des Pikachus superposés au monde réel grâce à l'écran de leur smartphone ? Pour beaucoup d'entre nous, cela a été notre introduction à la réalité augmentée (RA). Imaginez maintenant appliquer cette même technologie aux chantiers de construction : superposer un modèle en 3D sur un site existant, révélant les écarts dans les phases de suivi du chantier, d'exploitation et de maintenance. C'est ainsi que Tractebel utilise la réalité augmentée, pour détecter et prévenir les problèmes à un stade précoce. Notre digital et data manager, Vincent Doré, nous parle de cette technologie de pointe fascinante.

Parlez-nous de votre rôle chez Tractebel.

En tant que digital and data manager, mon rôle est d'accompagner nos métiers dans leur transformation digitale en intégrant les nouvelles technologies chaque fois que cela fait sens au service de notre expertise et de nos projets. En fonction de la maturité des technologies, de nos besoins et de nos ambitions, nous les intégrons différemment. Elles doivent nous permettre d'améliorer notre efficacité et notre qualité et ainsi assurer notre compétitivité. L'objectif est de maintenir le haut niveau d'expertise de Tractebel aujourd'hui et de préparer l'avenir de l'ingénieur. Nos clients bénéficient de ces technologies dans le cadre de nos missions.

Revenons sur la genèse de ce projet : Comment et quand Tractebel a-t-il commencé à l'utiliser, et pourquoi une société d'ingénierie devrait-elle adopter cette technologie ?

Il y a quelques années, lors d'un projet de déploiement d'une solution de réalité virtuelle (VR), nous avons identifié le potentiel de la réalité augmentée (AR) à court terme pour le suivi de nos projets. Lorsque les solutions ont commencé à être suffisamment matures, en pleine pandémie, nous avons lancé des tests et établi des benchmarks confirmant les avantages et la valeur ajoutée de cette technologie. Dès que les mesures sanitaires ont été assouplies, nous sommes allés sur place pour utiliser cette technologie sur des projets dont le suivi de chantier était en cours.

Réalité augmentée chantier GeoMarne

La cheffe de projet accompagnée de Vincent Doré, utilisant la RA pour le suivi de chantier pour le projet GeoMarne en banlieue parisienne.

Pourquoi la RA est-elle une solution appropriée pour les clients ?

Rien n'est comparable à la réalité augmentée. Cette technologie offre une toute nouvelle façon de travailler et de suivre les chantiers de nos clients. Le maquette BIM du projet sert de référence et de base de discussion directement sur le site. En superposant le modèle à la réalité, la détection des écarts, des "clashs" et l'analyse de zones complexes et multi-métiers sont grandement simplifiés. Les problèmes sont détectés à un stade très précoce et les décisions sont prises plus rapidement, ce qui permet à nos clients de réduire leurs risques planning et coûts.

Donnez-nous un exemple concret des avantages de l'adoption de la RA.

Lors du premier test de la solution de RA sur site, nous avons constaté un décalage d'environ 15 cm du même côté de tous les supports d'équipement. Nous pensions avoir un problème d'alignement de la maquette, jusqu'à ce que le chef de chantier réalise que nous venions de détecter le premier problème grâce à la réalité augmentée : les côtes pour le positionnement des supports n’avaient pas été pris depuis la bonne référence. Chaque fois qu'un client utilise la RA pour la première fois sur un projet, le nombre de problèmes relevés en quelques minutes est impressionnant.

Et la réalité virtuelle, comment s'articule-t-elle avec la RA ?

Nos solutions de réalité virtuelle (RV) sont complémentaires. À ce jour, les meilleures solutions matérielles et logicielles restent séparées. Nous utilisons la réalité virtuelle lors des phases de conception et design, des revues de conception et des présentations de nos projets aux clients. La réalité augmentée prend ensuite le relais pour le suivi du chantier et les phases d'exploitation et de maintenance.

Quelles sont les autres solutions pour l'avenir ?

Sans dévoiler de secrets, je peux dire que nous étudions de nouvelles technologies pour enrichir encore les données de nos projets, nous permettant d'être toujours plus efficaces et d'identifier de nouvelles opportunités. Les solutions atteignent une maturité suffisante pour être prises en compte dans nos projets très techniques.

Vincent Doré Tractebel

Vincent Doré, Digital and data manager

 

Découvrez en video notre solution de réalité augmentée :

Actualités liées

WEB_NEWS_GenderParityJourney

Tractebel atteint le premier niveau de la certification EDGE dans cinq pays

Nos bureaux en Allemagne, Belgique, Brésil, Inde et France ont atteint le premier des trois niveaux de la certification EDGE, EDGE Assess, qui démontre...

En savoir plus
19 May 2022
Visuel_3D_NUWARD_BD

Soutenir la conception de la première technologie de petits réacteurs modulaires dans l’UE

Tractebel fournira des services d'ingénierie à EDF, la compagnie d'électricité française, pour la réalisation de NUWARD™

En savoir plus
06 May 2022
EPR-HPC-mars-2022-1

[ROYAUME UNI] HINKLEY POINT C : une nouvelle étape franchie pour l'EPR !

EDF Energy a annoncé début mars la pose du Liner Ring 2 sur le bâtiment réacteur de la centrale nucléaire d’Hinkley Point C. Une nouvelle étape importante qui marque...

En savoir plus
04 Apr 2022