La Guinée double sa capacité de production hydroélectrique avec la mise en service de la centrale hydroélectrique de Souapiti

06 Sep 2021

Après cinq ans de travaux, l’exploitation commerciale de l’usine hydroélectrique de Souapiti va débuter. Elle produira à terme 1 900 GWh d'énergie propre par an et portera la production de l'aménagement hydroélectrique de Kaléta, situé en aval, à 1 000 GWh/an.

Au cours de ces cinq dernières années, nos ingénieurs ont participé à la construction de l'installation hydroélectrique de Souapiti, le plus grand barrage-poids en béton compacté au rouleau (BCR) d'Afrique de l'Ouest. La nouvelle centrale hydroélectrique guinéenne est entrée en exploitation commerciale le 24 juin 2021, après la réception provisoire marquant le transfert de propriété entre le maître d'ouvrage (ministère de l'Énergie et de l'Environnement de la République de Guinée) et l'exploitant la Société de Gestion et d'Exploitation de Souapiti (SOGES).

L'expertise de Tractebel a compté dès le départ

Notre dernier contrat, en tant qu’assistant au Maître d’Œuvre, a été attribué par l'ACGP (Administration et Contrôle des Grands Projets) de Guinée. La mission comprend l’assistance au démarrage des travaux du projet d’aménagement hydroélectrique de Souapiti, la révision de l’Etude d’Impact Environnemental et Social et du Plan d’Action de Réinstallation, ainsi que le contrôle et la supervision des travaux. Ce contrat de contrôle et de supervision fait suite au succès de l'aménagement de Kaléta, pour lequel nous avons été Owner’s Engineer de 2011 à 2015.

Voir notre fiche de référence Souapiti pour les détails du projet

Le plus grand barrage-poids en béton compacté au rouleau (BCR) d'Afrique de l'Ouest

L'un des principaux avantages du barrage de Souapiti est sa capacité à réguler les débits du fleuve Konkouré. Avec 116 mètres de haut, 1,2 km de large et un volume de 3,7 millions de m3 de béton, le barrage est le plus grand barrage-poids en béton compacté au rouleau (BCR) d'Afrique de l'Ouest. Son réservoir contient un volume d'eau colossal de 6,3 milliards de m3, soit plus de la moitié du débit annuel moyen du fleuve (12 milliards de m3). En régulant le débit du fleuve vers l'aménagement hydroélectrique de Kaléta, situé en aval, Souapiti augmente considérablement la capacité hydroélectrique globale de la Guinée. Actuellement équipé de quatre turbines totalisant 450 MW, Souapiti fournira environ 1 900 GWh/an au réseau électrique guinéen, et augmentera la production d'électricité de la centrale de Kaléta de 200 GWh/an supplémentaires. La construction du barrage devrait être achevée en juillet 2022.

Projets hydroélectriques du fleuve Konkouré : Un siècle de travaux

Les premières études sur l'aménagement du Konkouré remontent aux années 1920. Entre 1945 et 1950, les services d'outre-mer d'Electricité de France, assistés par le bureau Coyne et Bellier (ancien nom de Tractebel en France), effectuent un inventaire complet des sites hydroélectriques du Konkouré, dont ceux de Kaléta et Souapiti.

Le projet se poursuit jusqu'en 1958, avec d'importantes campagnes de reconnaissances de terrain et le démarrage des travaux du complexe Souapiti-Kaléta. Celui-ci est constitué d’un barrage en enrochements associés à une usine souterraine à Souapiti, suivie d’une galerie de 6 km de longueur restituant les eaux turbinées à l’aval des chutes de Kaléta. Les travaux sont interrompus en 1958 lorsque la Guinée accède à l'indépendance.

Le projet est resté à l'arrêt jusqu'en 2011, lorsque le ministère de l'Énergie et de l'Environnement de la République de Guinée a signé avec l’Entrepreneur China International Water Electric Corp (CWE) un contrat EPC pour la construction de Kaléta. En août 2015, la centrale hydroélectrique de Kaléta est entrée en service, avec une capacité de 240 MW. CWE a alors proposé de réaliser le projet d'aménagement hydroélectrique de Souapiti, situé à 6 km en amont. Le contrat a été signé en janvier 2016 et financé à 85 % par Exim Bank.

Un avenir plus écologique et plus viable économiquement

La réception provisoire de l’aménagement hydroélectrique de Souapiti a été prononcée le 24 juin 2021 par le nouveau Maître d’Ouvrage : la Société de Gestion et d’Exploitation de Souapiti (SOGES).

La SOGES, détenue à 51 % par l’état guinéen et 49 % par l’entrepreneur CWE, est chargée de l’exploitation, entretien et maintenance de l’aménagement hydroélectrique de Souapiti pour une durée de 25 ans.

La SOGES a conclu un contrat d’achat d’énergie avec la société Energie de Guinée (EDG), chargée de la distribuer via le réseau interconnecté guinéen.

 

   

L'équipe projet de Souapiti

 

Avec les deux aménagements hydroélectriques de Souapiti et Kaléta, la Guinée a accès à une énergie propre, abondante, pour soutenir le développement économique du pays. La mise en service des quatre turbines de Souapiti contribue à améliorer l'accès de la capitale Conakry à une énergie fiable, peu coûteuse et à faible émission de carbone, favorisant ainsi le développement économique de la Guinée et un avenir meilleur et plus durable.” 

Olivier Hatet, Chef de projet, Business Line Water, Tractebel en France

 

Le billet de 20 000 francs guinéens a été modifié en 2015 pour inclure une photographie de l'aménagement hydroélectrique de Kaléta, marquant ainsi l'importance sociale, économique et environnementale de ce projet national. Peut-être Souapiti figurera-t-il sur le nouveau billet de 50 000 francs guinéens !

Actualités liées

20211019_DAO_Tractebel_3

La promotion inclusive en DAO débute mi-octobre

Quatorze élèves vont être formés aux métiers de la DAO afin obtenir le titre professionnel de dessinateur projeteur en béton armé. L’occasion pour nous d’interviewer...

En savoir plus
22 Oct 2021
AdobeStock_384788547_mainquiseserre

TRACTEBEL part à la rencontre de ses futurs talents !

Cette année TRACTEBEL place de nouveau la jeunesse comme levier vers la réussite. La période des forums école est lancée et représente une opportunité d'échanges et de...

En savoir plus
11 Oct 2021
CarbonNeutral2

Tractebel s’engage à la neutralité carbone d’ici 2022

Conformément à son 

En savoir plus
21 Sep 2021
AdobeStock_246140363

Geotechnique : des algorithmes au service des projets souterrains

Prédire la réponse du sol est une composante cruciale et complexe des projets souterrains telle que la construction des lignes de métro. Christian Noubissi revient...

En savoir plus
01 Sep 2021