Les accords volontaires pour l’efficacité énergétique dans l’industrie ont-ils encore un avenir ?

29 janv. 2019

De nombreux pays européens ont conclu des accords volontaires ou à long terme avec leur industrie pour améliorer l’efficacité énergétique de ce secteur. Certains de ces pays ont recours à de tels accords depuis plus de 20 ans, mais d’autres les ont arrêtés.
Les accords volontaires sont-ils arrivés à leur terme ? Sinon, comment devraient-ils être conçus aujourd’hui pour apporter une contribution maximale à l’Accord de Paris?

TRACTEBEL, en étroite collaboration avec l'IPEEC et l'ONUDI, a organisé un atelier sur les accords volontaires pour l'efficacité énergétique dans le secteur industriel, dans le cadre de la conférence 2018 de l’eceee sur la Performance Industrielle. Des experts de Belgique, du Danemark, de Finlande, d'Allemagne, d'Irlande, de Suède et d'Ukraine se sont rencontrés et ont échangé leurs expériences, leurs points de vue et leurs enseignements. 

Ils ont conclu que les accordss volontaires constituaient un instrument pertinent pour engager le secteur dans l'efficacité énergétique, plus facile à mettre en œuvre que les autres instruments politiques imposant des obligations aux industriels. Ils peuvent donc continuer à stimuler l'efficacité énergétique dans l'industrie au cours de la prochaine décennie. Si des objectifs d’économie d’énergie ambitieux et un suivi strict sont des facteurs de réussite essentiels pour des accords volontaires efficaces, le partage de connaissances permet de catalyser la mise en œuvre de mesures d'efficacité énergétique et commence maintenant à être inclus dans les accords volontaires renouvelés.

Ce livre blanc détaille les résultats de ces échanges fructueux et donne un aperçu de cet outil crucial pour la décarbonisation de l'industrie.

Télécharger notre libre blanc (en anglais) White Paper

Actualités liées

190701_ENGIE_MARINE_FLOATING_SOLAR_1920x1080

Les panneaux solaires flottants en haute mer bientôt une réalité

Un consortium regroupant Tractebel, le groupe Jan De Nul, DEME, Soltech et l’Université de Gand est heureux d’annoncer le lancement d’un projet innovant dans le domaine de...

Trouver plus
18 juil. 2019
AdobeStock_101287435

Un doctorant de Tractebel lauréat du Prix Jeunes Chercheurs “René Houpert”

Maxime ROBIRA a reçu, à Nice Sophia Antipolis, le prix Jeunes Chercheurs « René HOUPERT » pour son travail de thèse lors des dernières rencontres annuelles de l'ASSOCIATION...

Trouver plus
18 juil. 2019
AdobeStock_43891349

JO 2024 : c'est parti pour les premières infrastructures !

Les prochains Jeux Olympiques auront lieu l'année prochaine à Tokyo, mais les yeux de nos experts français en infrastructure sont déjà sur les Jeux Olympiques de Paris 2024....

Trouver plus
12 juil. 2019
quipe

Face aux enjeux techniques des ouvrages souterrains, TRACTEBEL présente ses travaux au World Tunnel Congress

Pour accompagner l’aménagement de nos villes et le développement de nos espaces de vie, le sous-sol représente une véritable opportunité mais aussi un...

Trouver plus
17 mai 2019